RÔLE D’ÉVALUATION EN LIGNE

Présentation

Présentation

Franklin est une municipalité située dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent en Montérégie et fait partie de la Municipalité régionale de comté (MRC) du Haut-Saint-Laurent, au Québec. Située à proximité de la frontière américaine donnant accès à l’État de New-York), sa superficie est de 113 kilomètres carrés. Franklin s’étend à flanc de montagne, où le niveau du sol passe de 100 m à 320 m d’altitude du nord au sud, où il est irrigué par la rivière aux Outardes Est et le ruisseau Mitchell. La municipalité regroupe environ 1765 Franklinoises et Franklinois et 90% de ses 11 219 hectares sont en zone agricole. Le potentiel forestier est également significatif dans la mesure où près de la moitié du territoire est sous couvert forestier.

Le paysage franklinois est caractérisé par l'abondance et la beauté des vergers et des érablières, la présence de petits murets de pierre longeant la route 202 (panoramique) qui traverse le territoire, son riche patrimoine bâti et plusieurs églises centenaires.

Aujourd’hui, la municipalité compte deux bureaux de poste, un Centre récréatif et communautaire, deux écoles primaires (l’école centrale Saint-Antoine-Abbé de langue française et l’école Franklin de langue anglaise), deux habitations à loyer modique, trois garderies (CPE) dont une réservée aux employés du plus important employeur de la MRC, Les Vergers Leahy, une usine de transformation dépositaire de sa propre marque de commerce (Applenax-DéliPomme. On y retrouve également un boulanger artisan centenaire, quelques restaurants et une micro-brasserie.

En saison estivale (de mai jusqu’à la mi-octobre), la municipalité compte approximativement 15 000 résidents, cet apport provenant principalement du Camping du Lac-des-Pins, le deuxième en importance au Québec, de même que du Centre écologiste et naturiste (La Pommerie) où tous vivent nus en contact avec la nature dans le respect de chacun dans un site considéré comme l’un des plus beaux du Québec.

Désigné comme un centre rural, le territoire de Franklin comporte la Réserve écologique de Pin-Rigide, le plus important peuplement de Pin-Rigide connu au Québec et le Boisé de Franklin, aire de concentration du cerf de Virginie (voir la section biodiversité).

La Municipalité étant partie intégrante du Circuit des paysans, au piedmont des Adirondacks, vous vous délecterez des plus beaux paysages champêtres et bucoliques de la Montérégie, à la découverte de produits uniques. Le Circuit du Paysan est reconnu parmi les meilleures routes gourmandes de la province. Plusieurs thématiques et animations s’y tiennent de mai à octobre. L’autocueillette des petits fruits, les pommes, les vignobles, les cidreries, les fromageries et charcuteries, les miels et hydromels, les fermes d’élevage et la production de lavande en sont les principaux produits vedettes.

Pour se rendre à Franklin, il faut emprunter la route 201 via la route 138, les routes 209 et 202 pouvant aussi être empruntées dépendamment de votre lieu de provenance.

L’accès aux États-Unis se fait par la route 209 et c’est la ville américaine de Churubusco qui est voisine de Franklin, à l’entrée de l’État de New York.


Les armoiries et le logo de la municipalité

LES ARMOIRIES
En 1967, la Municipalité de Franklin s’est dotée d’armoiries. Elles sont une création de Monsieur Brent Harrison de Franklin Studio, un artisan local ayant pignon sur la route 202. Très chargées en symboles, les armoiries se veulent être un résumé de l’économie locale et des activités qui contribuent à l’essor de la Municipalité. Elles dépeignent l’exploitation et les produits agricoles, le tourisme et les secteurs d’affaires de notre économie. Elles arborent aussi fièrement l’inscription latine Loca malus olas ruri amoena que nous pouvons traduire “l’agréable région du pays de la pomme”.

 

 


LE LOGO
logo-franklinEn 2016, à la suite de certaines recommandations faites par le Groupe BC2 à l’issue de la démarche en Planification stratégique initiée par la municipalité, les élus municipaux ont confié le mandat à une firme spécialisée en vue de concevoir un logo représentant une image claire et distinctive des éléments signatures de la municipalité.

Les composantes intégrées dans le logo et les couleurs ont été choisies en fonction de ce qui caractérise le plus la Municipalité, cinq couleurs vives composant ce logo, chacune représentant un des attraits de la région à mettre en valeur. Il y jaillit donc le meilleur de ce qui se fait en pomiculture, dans les bleuetières et en acériculture, sur fond d’eau de qualité exceptionnelle entourée de verdure, le territoire étant en très grande proportion en territoire agricole (près de 90%).